100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.11.2010 08h12
Guinée : le gouvernement décrète "l'état d'urgence"

Le chef de la transition en Guinée, le général Sékouba Konaté, a décrété mercredi "l'état d'urgence" sur toute l'étendue du territoire national après des violences postélectorales.

Selon le décret lu à la Radiotélévision guinéenne (RTG), le président de la transition a décrété "l'état d'urgence sur toute l'étendue du territoire national jusqu'à la proclamation des résultats définitifs par la Cour suprême".

Les autorités militaires et civiles sont chargées de l'application de ce décret qui accorde des pouvoirs de police accrus aux autorités viciles "en cas d'atteinte grave à l'ordre public".

La mesure fait suite aux violences qui ont éclaté à Conakry et dans plusieurs autres villes depuis la proclamation des résultats provisoires de l'élection présidentielle du 7 novembre.

Un peu plus tôt le gouvernement avait décrété un couvre-feu allant de 19h00 (locales et GMT) à 06h00 du matin.

Le candidat du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), Alpha Condé, a été donné vainqueur par la CENI avec 52,52% des voix contre 47,48% à son rival Cellou Dalein Diallo de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI