Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.12.2010 15h24
Où naissent les belles filles et les beaux gosses en Afrique ?

Comme dit le proverbe, « les caractéristiques uniques d'un environnement local apportent des caractéristiques spéciales à ses habitants ». En Afrique, il y a aussi deux endroits où les belles filles et les beaux gosses se réunissent. Au Sénégal, les nymphes sont très nombreuses alors que dans son pays voisin, les apollons locaux ne leur sont en rien inférieurs.

Marchant dans les rues de Dakar, capitale du Sénégal, on peut voir partout des filles aux yeux brillants, à la taille fine et aux longues jambes. Elegantes et souriantes, les Sénégalaises ont une spécialité qui les rend particulières : soit en vêtements traditionnnels soit en chemises européennes à la mode, les belles gardent toujours leur charme.

Influencées par les cultures étrangères

Situé au bord de la forêt tropicale et des prairies de l'ouest de l'Afrique, le Sénégal bénéficie d'un climat très agréable. Il n'est ni très chaud ni très sec -comme le sont certains pays à l'intérieur du continent, ni très humide, comme dans les pays situés à côté du Golfe de Guinée. Cela est favorable à la peaux des Sénégalaises. De plus, les pays de l'ouest de l'Afrique sont riches en fruits tropicaux, surtout au Sénégal où les fruits sont merveilleux : les mangues et les coings sont bons pour la beauté et les habitudes alimentaires des Sénégalais, qui consomment moins de graisses et d'amidon, mais du riz, du poisson et des fruits.

Page suivant: Au Mali, les beaux hommes...


[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations