Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.12.2010 09h11
Côte d'Ivoire : Un leader de l'opposition estime que le Conseil constitutionnel ivoirien « n'a pas dit le droit »

Le leader du Parti ivoirien des travailleurs (PIT, opposition), Francis Wodié a estimé mercredi à Abidjan que le Conseil constitutionnel « n'a pas dit le droit » lors des résultats du second tour de la présidentielle.

Selon M Wodié qui accordait un entretien aux journalistes, le conseil constitutionnel qui a proclamé les résultats définitifs du scrutin présidentiel « n'a pas respecté les normes juridiques ».

« Le conseil a pris sur lui-même la décision d'inverser les résultats sur la base d'irrégularités. », a-t-il énoncé.

Pour le président du PIT, par ailleurs professeur éminent de droit constitutionnel, « lorsqu'il ya des irrégularités graves de nature à compromettre le scrutin, le conseil constitutionnel prononce l' annulation de l'élection. »

« Le conseil constitutionnel se charge certes de proclamer les résultats définitifs mais les autorités ivoiriennes ont décidé de recourir à une procédure de certification de l'ONU. », a noté M Wodié, ex candidat à l'élection présidentielle à laquelle avaient pris part Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.

La Côte d'Ivoire vit une crise post électorale alimentée par la polémique relative aux résultats du scrutin présidentiel. A l' issue du vote, la Commission électorale indépendante (CEI) proclamant les résultats provisoires avait déclaré Alassane Ouattara vainqueur avec plus de 54 % des voix, alors que le conseil constitutionnel a déclaré élu Laurent Gbagbo avec plus de 51 % des voix en donnant les résultats définitifs.

Les deux candidats ont fini par se faire investir président de la république et ont formé chacun un gouvernement dirigé par un premier ministre. Le conflit politico juridique a fait place ces derniers jours à des tensions et à des vagues de violences qui ont occasionné au moins 20 morts et de nombreux blessés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher