Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.01.2011 08h21
Madagascar : rectification implicite du mauvais choix de la date des législatives (PAPIER GENERAL)

Le Premier ministre de la transition malgache, le général Camille Vital, a rectifié le weed-end derneir à Antananarivo, d'une manière implicite, le mauvais choix de la date des législatives prévues le 16 mars prochain.

A l'issue de sa rencontre avec quelque 75 formations politiques malgaches dans son palais, Camille Vital a déclaré que les législatives dont la date de sa tenue a été prise par son gouvernement par décret n°2010-1011 du 14 décembre 2010 portant convocation des électeurs pour élire leurs députés le 16 mars 2011, sont reportées sine die.

"Nous avons convoqué cette rencontre afin d'avoir l'avis des politiciens sur les dates des élections déterminées auparavant. Comme celles-ci ont été fixées par rapport aux résolutions de la conférence nationale du 13 au 18 septembre et en vertu des accords politiques du 13 août 2010, le gouvernement a suivi toutes les procédures normales et en vigueur y afférentes", a expliqué le Premier ministre.

Pourtant, cette date a déjà fait l'objet de beaucoup critiques et de contestations par des partis politiques qui ont avancé qu'elle entre dans la période de pleines pluies, ce qui n'est pas conforme au Code électoral et les dispositions constitutionnelles.

"Nous avons le même point de vue que les hommes politiques pour améliorer les choses. Le gouvernement va reporter les élections face aux contraintes climatiques", a indiqué le Premier ministre, samedi.

D' autre part, il a noté qu' il est nécessaire de "donner un peu plus de temps à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) malgache, de procéder à la refonte des listes électorales pour que les mêmes problèmes survenus au cours du référendum constitutionnel ne se reproduisent plus".

Notons qu' en fin décembre dernier, une semaine après le décret de convocation des électeurs, Camille Vital a déjà renvoyé à la balle au Congrès de la Transition (CT) et le Conseil Supérieur de Transition (CST) pour la possibilité de report de ces élections, en sachant déjà que le choix de la date n' est pas bon et ne suit pas les textes en vigueur.

Cette date n' est pas la seule à être reportée par la Haute Autorité de Transition (HAT) actuelle, car les communales qui devaient se tenir le 20 décembre de l' année écoulée ont été reportées aussi pour une date ultérieure.

Il est à marquer que la HAT a préétabli un calendrier électoral à l'issue ses rencontres avec des partis politiques malgaches et qui a été suivi d'un accord le 13 août 2010.

Selon l' article 5 de cet accord, "les partis et associations politiques acceptent, pour la mise en place des Institutions de la IVème République, la tenue d' élections libres, transparentes et démocratiques, et selon les impératifs calendaires dont la conférence nationale du 30 août au 3 septembre 2010, le référendum constitutionnel du 17 novembre 2010, les élections législatives, le 16 mars 2011 ainsi que les élections présidentielles (premier tour) le 4 mai 2011".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre les chefs de la défense chinoise et américaine
La Chine a réalisé son objectif quinquennal en matière d'économie d'énergie
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?