Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.02.2011 09h16
Maroc : Liberté provisoire accordée à des conseillers communaux poursuivis pour corruption

Le juge d'instruction chargé des crimes financiers près la Cour d'appel de Salé (ville jumelle de Rabat) a décidé, lundi, de mettre en liberté provisoire treize prévenus, dont des conseillers communaux qui étaient détenus depuis le 14 janvier dernier, a-t-on appris de source judiciaire.

Cités par l'agence marocaine de presse MAP, les mis en cause, parmi lesquels figurent des fonctionnaires communaux, des promoteurs immobiliers et des architectes, seront auditionnés dans le cadre de l'interrogatoire détaillé en mars prochain.

La même source rappelle que le juge d'instruction près la même juridiction avait décidé, vendredi dernier, de libérer le président de la circonscription de Tabriquet à Salé et un promoteur immobilier, en réponse à une requête de la défense.

Les quinze prévenus sont poursuivis pour corruption, abus de pouvoir, détournement et dilapidation de deniers publics, abus de confiance, falsification de documents officiels et administratifs, création de groupes d'habitats en violation des normes en vigueur et participation. a-t-on précisé de source judiciaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Chine : pas de protéine de cuir dans le lait (ministère)
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi