Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.02.2011 13h46
Maroc : Les Etats-Unis continueront à soutenir les efforts du Maroc(Synthèse)

En visite au Maroc, le sous-secrétaire d'Etat américain aux Affaires politiques, M. William Burns a affirmé, dimanche à Rabat, que «Les Etats-Unis continueront à soutenir les efforts du Royaume du Maroc et l'esprit de notre partenariat à travers notamment le compte Millenium Challenge Account».

Le responsable américain a également exprimé la volonté de son pays à promouvoir les échanges commerciaux et les investissements. Le sous-secrétaire d'Etat américain aux Affaires politiques a également souligné que le partenariat entre les Etats-Unis et le Maroc s'avère plus que jamais prioritaire.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Taib Fassi Fihri, le responsable américain a, en outre, fait savoir que le Maroc constitue un «modèle» de réforme et de démocratisation dans la région. «Le partenariat avec le Maroc et le peuple marocain constitue une priorité pour l'administration du président Barack Obama. Ce partenariat n'a jamais était plus important qu'aujourd'hui», a-t-il indiqué.

M. Burns a, en outre, évoqué les entretiens qu'il a eus avec M. Fassi Fihri, précisant qu'ils ont porté sur un éventail de questions d'ordre local et régional. «Le Maroc continue à faire face à des défis, mais à plus d'un titre, le Royaume demeure un modèle de réformes et de démocratisation dans la région», a-t-il souligné.

M. Burns a également qualifié la proposition marocaine d'autonomie au Sahara de «sérieuse et crédible». «Les Etats-Unis sont convaincus et continueront à convenir que l'initiative marocaine est sérieuse et crédible», a-t-il déclaré. Il a, dans ce sens, fait remarquer que son pays poursuivra son soutien aux efforts du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel en vue de trouver une solution pacifique, consensuelle et acceptée par les parties à la question du Sahara.

Concernant la situation en Libye, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération a fait savoir que le Maroc soutient les positions émanant du Conseil de sécurité des Nations unies, de l'Union européenne, de la Ligue des Etats arabes et d'autres puissances internationales.

M. Fassi Fihri a également indiqué que le Maroc suit avec grande préoccupation ce qui a été rapporté par certains médias africains et européens sur l'utilisation en Libye de certains éléments du «polisario» aux côtés de ressortissants d'autres nationalités, en particulier de pays d'Afrique subsaharienne. Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération a aussi estimé qu'une intervention militaire en Libye de la part de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) ne sera pas concluante.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les personnes de plus de 80 ans toucheront une allocation
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence