Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.03.2011 16h45
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika reçoit un vice-ministre chinois des Affaires étrangères

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a reçu le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhai Jun, dimanche à Alger, et discuté avec son hôte des moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays amis.

Depuis l'établissement des relations de coopération stratégique en 2004 entre les deux pays, les relations bilatérales ont connu un développement rapide et des résultats importants ont été réalisés dans plusieurs domaines, ce qui a apporté des bénéfices aux deux peuples, a indiqué M. Zhai.

La situation internationale et régionale connaît actuellement de profondes mutations, a-t-il dit ajoutant que la Chine est prête à renforcer les échanges politiques avec l'Algérie, à approfondir et élargir la coopération d'avantage mutuel, à renforcer la coordination et la coopération sur des questions internationales et régionales, afin de protéger les intérêts communs des pays en voie de développement.

La Chine est un ami fiable de l'Algérie, et la coopération entre les deux pays est devenue un exemple pour le développement des relations entre les pays en voie de développement, a dit pour sa part le président Bouteflika.

La Chine connaît actuellement un développement économique rapide, l'Algérie souhaite s'inspirer de la politique de la réforme et d'ouverture de la Chine, et renforcer la coopération amicale et pragmatique avec la Chine dans divers domaines, et promouvoir le développement global et approfondir la coopération stratégique entre les deux pays, a souligné le chef de l'Etat algérien.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Le diplomate chinois est arrivé samedi en Algérie, et a discuté dimanche avec le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci des questions bilatérales.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence