Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.03.2011 08h38
Le président seychellois rencontre le vice-PM chinois pour discuter de la coopération bilatérale

Le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan a rendu visite au président seychellois James Michel jeudi à Victoria avant la clôture de sa visite officielle en Afrique.

M. Wang a chaleureusement salué les liens bilatéraux avec de plus en plus de fruits abondants dans le commerce, l'investissement, le tourisme, la culture et les secteurs médicaux, depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1976.

Il a indiqué que la présence du président Michel au sommet du Forum de coopération Chine-Afrique en 2006 à Beijing, aux Jeux Olympiques 2008 de Beijing et à l'Exposition 2010 de Shanghai est une preuve claire de l'amélioration cordiale et continue des relations bilatérales.

M. Wang a noté, en outre, que la Chine apprécie hautement les relations bilatérales, le soutien du gouvernement seychellois à la politique d'une seule Chine et les efforts de la Chine de lutter contre la piraterie dans le golfe d'Aden ainsi que son opération de sauvetage des navires détournés par des pirates somaliens.

"Le développement de la Chine profite non seulement à ses 1,3 milliard de citoyens, mais aussi offre au monde plus d'opportunités", a confié M. Wang à son hôte, ajoutant que le gouvernement chinois s'est engagé à consolider les résultats obtenus et à mettre en œuvre les projets suivants dans le cadre du Forum de coopération Chine-Afrique.

Le vice-Premier ministre chinois a également félicité le président Michel et les Seychellois pour avoir atténué la crise financière mondiale qui a eu un effet d'entraînement sur de nombreux pays en Afrique.

Le président Michel a décrit la relation entre les Seychelles et la Chine comme fondée sur le respect et la confiance mutuels et basée sur l'amitié sincère, notant que les relations bilatérales figurent en bonne place dans l'agenda de la politique extérieure du pays.

M. Michel a rappelé la visite du président chinois Hu Jintao en 2007, qui, d'après lui, avait davantage renforcé les bases de la relation entre les deux pays.

Il a noté que son gouvernement est disposé à renforcer les liens avec la Chine dans les domaines du commerce, de l'investissement, de l'énergie, de l'aviation, du tourisme, entre autres, en ce moment où l'île de l'océan Indien, pays bénéficiant d'un positionnement stratégique, s'efforce de se construire comme un avant-poste pour le commerce Asie-Afrique en plein essor et d'autres entreprises.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va recruter du personnel pour la recherche et le développement des avions gros porteurs
Le séisme au Japon aura un impact, mais limité, dans le commerce avec la Chine
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?