Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 05.04.2011 11h35
L'armée égyptienne s'engage à ne pas laisser les extrémistes prendre le contrôle du pays

Le Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré lundi qu'il ne permettrait à aucun groupe extrémiste de prendre le contrôle du pays.

Lors d'une réunion entre le conseil et les rédacteurs en chef des journaux nationaux et de l'agence de presse MENA, le vice-ministre de la Défense Mohamed el-Molla a déclaré qu'aucun des extrémistes actuellement à l'étranger ne serait autorisé à entrer en Egypte et que toutes les mesures ont été prises pour empêcher leur retour dans le pays, a rapporté MENA.

Le ministre a souligné le rôle de l'université Al Azhar dans la lutte contre les idées extrémistes et affirmé que l'Egypte serait un pays démocratique et contemporain gouverné par une autorité civile.

Il a également affirmé que l'armée n'avait pas forcé l'ancien président égyptien Hosni Moubarak à quitter le pouvoir.

L'armée n'a pas cherché et ne cherchera pas à gouverner le pays, a indiqué un membre du conseil, Mohamed Assar.

Il a assuré une nouvelle fois que les élections parlementaires seraient organisées en septembre prochain afin de permettre aux partis politiques d'avoir suffisamment de temps pour préparer leur programme politique et obtenir le soutien du peuple.

L'armée égyptienne assume le pouvoir en Egypte depuis la démission du président Moubarak le 11 février dernier, suite au mouvement de protestation populaire dans le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Début de l'élection présidentielle au Kazakhstan
La Chine et l'Allemagne lanceront des consultations intergouvernementales
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie