Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.04.2011 10h25
Le PM turc conseille à l'OTAN de réussir le test en Libye

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi avoir conseillé à l'OTAN de réussir le test en Libye et d'éviter de transformer le pays nord-africain en un autre Afghanistan ou Irak.

"J'ai déclaré à Rasmussen que l'OTAN devrait passer le test avec succès en Libye, pas comme en Afghanistan et en Irak", a-t-il déclaré dans un discours devant le groupe de son parti Justice et Développement au Parlement, faisant allusion à la réunion de lundi entre le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, et lui à Ankara.

Cela fait huit ans que l'OTAN a entamé des opérations militaires en Afghanistan mais le développement n'y est toujours pas aussi bon que souhaité, et la situation en Irak est la même, a souligné M. Erdogan.

"Nous observons de l'épuisement des forces de l'OTAN en Afghanistan, de l'épuisement grave, chaque pays compte les jours jusqu'à son retrait, et le problème n'est pas résolu", a-t-il constaté.

Le chef de l'OTAN a rencontré le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan lundi et a discuté des moyens d'assurer un cessez-le-feu en Libye en accord avec les résolutions de l'ONU. Ils se sont également entendus pour adopter une position qui mettra en avant le respect de la volonté du peuple libyen, a annoncé le bureau de M. Erdogan dans un communiqué.

Le Premier ministre turc a réitéré son appel à des réformes dans les pays du Moyen-Orient qui sont ébranlés par des troubles.

"Que se soit en Tunisie, en Libye ou en Syrie, toutes les demandes légitimes des peuples devraient être entendues, ces réformes devraient être effectuées", a déclaré le Premier ministre. "Nous ne pouvons pas accepter que ces gens soient tués tout en ignorant leurs demandes légitimes".

Concernant le rôle de la Turquie comme possible médiateur dans les conflits régionaux, M. Erdogan a déclaré que la Turquie est le seul pays capable de parler et de négocier avec tous les pays de la région sans tenir compte de leur religion, de leur culture ou de leur administration.

La Turquie tente de négocier un accord de trêve entre le gouvernement libyen et les rebelles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : dix corps retrouvés suite à une explosion dans une mine de charbon dans le nord-ouest
Début de l'élection présidentielle au Kazakhstan
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie