Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.04.2011 10h28
Le Sénégal demande l'arrêt des bombardements en Libye

Le ministre sénégalais des Affaires étrangers Madické Niang a demandé mardi l'arrêt des bombardements des forces de la coalition en Libye et de laisser l'Afrique régler le problème.

"Le problème libyen est une question africaine", a-t-il souligné au cours d'une conférence de presse.

"Le Sénégal n'a pas une position individuelle. Nous demandons l' arrêt de tous les combats", a-t-il lancé.

Selon M. Niang, des tractations sont en cours pour l'arrêt des hostilités entre les deux camps.

"Aucun camp n'a pris le dessus sur son adversaire", a-t-il indiqué, tout en soutenant que le Sénégal adhère aux positions de l'Union africaine.

"Il s'agit d'abord de l'arrêt des hostilités et de demander au président Kadhafi d'apporter une réponse aux demandes des protestataires", a expliqué le ministre sénégalais des Affaires étrangers.

"Les pays nantis doivent nous écouter avant d'utiliser les forces", a ajouté M. Niang.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : dix corps retrouvés suite à une explosion dans une mine de charbon dans le nord-ouest
Début de l'élection présidentielle au Kazakhstan
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie