Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.04.2011 10h37
Côte d'Ivoire : le voeu ardent des Ivoiriens, relever le défi de la paix (ANALYSE)

La Côte d'Ivoire vit une nouvelle ère depuis l'arrestation le 11 avril dernier du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo par les forces pro-Ouattara, soutenues par les Casques bleus de l'ONU et la force française Licorne.

D'entrée de jeu, le président déclaré élu par la Commission électorale indépendante (CEI) et reconnu par l'Union africaine et l'ONU Alassane Ouattara a défini des priorités et des défis à relever

Pour M Ouattara, il s'agit entre autres de la reconstruction du pays, de la réconciliation nationale et du développement socio- économique.

Mais avec les plaies, les meurtrissures et les fractures sociales occasionnées par le conflit, nul doute que le voeu le plus ardent des Ivoiriens se trouve être aujourd'hui le retour de la paix.

La crise qui a vu le jour après le second tour de la présidenteille et qui a mis aux prises Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara a duré plus de quatre mois, avec son cortège de difficultés, d'épreuves, de violences et de tueries.

Cette crise post-électorale s'est accentuée avec l'offensive menée le 28 mars par les forces républciaines de Côte d'Ivoire ( FRCI, forces pro-Ouattara) à l'ouest, puis dans les principales villes du pays.

L'offensive de ces troupes sur 'Abidjan le 31 mars a été encore plus sanglante, avec la résistance des forces sépciales de Laurent Gbagbo.


[1] [2] [3] [4]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire