Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.04.2011 11h26
Côte d'Ivoire : l'ONUCI déplore les combats dans certains quartiers d'Abidjan

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a déploré jeudi les combats persistants dans la commune de Yopougon ainsi que les affrontements dans celle d'Abobo entre des éléments du « commando invisible » et des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), estimant qu'ils menaçaient les efforts déployés depuis quatre mois pour ramener la paix.

Au cours du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI, le porte- parole de la Mission, Hamadoun Touré a annoncé des discussions avec les différentes parties « afin de les ramener à la raison et aider ainsi le peuple ivoirien à passer définitivement le cap de la crise postélectorale ».

Ces combats se déroulent alors que la crise postélectorale a connu un tournant avec la reddition de l'ancien président Laurent Gbagbo lundi 11 avril aux forces loyales au président Alassane Ouattara. M. Gbagbo a refusé pendant quatre mois de reconnaître sa défaite au second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre 2010 et de céder le pouvoir à M. Ouattara.

Sur le plan militaire, M. Touré a annoncé le lancement mercredi de patrouilles conjointes avec les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) visant à accélérer le retour de la loi et de l'ordre à Abidjan. « Nos troupes ont aussi la responsabilité de sécuriser le port et tiennent les anciens postes de contrôle autour de l'Hôtel du Golf », a-t-il précisé.

La mission onusienne assure également la protection du siège national de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest ( BCEAO) dans la commune du Plateau et en fera de même pour ses succursales à l'intérieur du pays.

Le porte-parole de l'ONUCI a souligné qu'au vu de la situation troublée à Yopougon, l'ONUCI avait décidé de renforcer la présence de casques bleus dans cette zone. Selon lui, une centaine de soldats onusiens exécutent cette tâche 24 heures sur 24. « Nous contribuons à assurer la sécurité en conservant notre impartialité militaire », a-t-il assuré.

L'opération de désarmement et de collecte d'armes par les casques bleus, en dehors des camps, commencée au lendemain du départ de l'ancien président Laurent Gbagbo se poursuit, a-t-il dit, expliquant qu'une cinquantaine d'armes légères, une dizaine d'armes lourdes et plus de 3.000 munitions avaient déjà été récupérées en plus de quelques équipements de transmission.

Une équipe de déminage de l'ONUCI a commencé les travaux de dépollution dans la commune de Cocody qui fut le théâtre de combats meurtriers au cours des dernières semaines, a-t-il fait savoir.

La capitale économique de Côte d'Ivoire, Abidjan, est composée de treize communes, dont Yopougon, Abobo, le Plateau et Cocody.

M. Touré a, par ailleurs, annoncé l'arrivée de 250 soldats du Malawi dans le cadre du renforcement de l'ONUCI. « Cette compagnie fait partie des 2.000 casques bleus autorisés par le Conseil de Sécurité », a précisé le porte-parole.

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi, est cette semaine à New York pour des consultations au siège de l'ONU sur les derniers développements de la situation dans le pays.

Il a fait une présentation aux Etats membres contributeurs de troupes. « M. Choi va également discuter du futur rôle qui sera confié à l'ONUCI au sortir de la crise postélectorale », a souligné le porte-parole.

Par ailleurs, M Touré s'est félicité du retour dans les kiosques de certains journaux ivoiriens et a exhorté les autorités à prendre les mesures adéquates en vue de permettre une expression plurielle des opinions. « Il en va du respect de la liberté de la presse et du droit à l'information des populations », a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao visite l'Université Tsinghua la veille de la célébration de son centenaire
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire