Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.04.2011 09h00
Le gouvernement tunisien provisoire approuve la parité homme/femme dans les listes électorales

Le gouvernement provisoire tunisien approuve la parité homme et femme dans les listes électorales de l'Assemblée Constituante du 24 juillet 2011, a déclaré mardi le Premier ministre Béji Caïd Essebsi.

Le Premier ministre Béji Caied Essebssi a précisé, lors d'une conférence de presse organisée mardi, que le principe de la parité hommes-femmes est imposé à toutes les listes qui se présenteront pour l'élection prochaine et ce conformément aux dispositions de l'article 16 accordant à la femme 50 % du nombre de sièges.

Cet amendement est qualifié par historique et révolutionnaire. Il est adopté, lors de la réunion de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, le lundi 11 avril 2011, et dont il a fait l'objet d'un vote démocratique à la majorité.

L'adoption du principe de la parité intervient alors que des manifestations d'activistes islamistes se multiplient dans le pays revendiquant notamment le droit du port du voile. De même que plusieurs parties ont appréhendé la parité hommes- femmes comme un principe "irréaliste" et "propulsé" qui peut léser bon nombre des partis politiques légaux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde