Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.05.2011 07h53
Côte d'Ivoire : Annan, Tutu et Robinson rencontrent Alassane Ouattara

L'ex-secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le prix nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu et l'ex-présidente irlandaise Mary Robinson, du groupe The Elders (les Anciens ou groupe des sages), ont renontré dimanche à Abidjan le président ivoirien Alassane Ouattara pour discuter de la réconciliation en Côte d'Ivoire, près de deux semaines après la chute du président sortant Laurent Gbagbo.

"On a eu une très bonne discussion sur la réconciliation essentielle pour le pays", a déclaré à la presse Kofi Annan après deux heures d'entretien avec Alassane Ouattara et des membres de son gouvernment à l'hôtel du Golf.

"Il y a de bonnes volontés que les Ivoiriens doivnt utiliser pour construire leur pays, nous sommes venus pour soutenir le président (Alassane Ouattara), le pays et le peuple pour la réconciliation et la reconstruction du pays", a-t-il ajouté.

Le président Ouattara a annoncé la création d'une "commission dialogue, vérité, réconciliation" à l'image de ce qui s'est passé en Afrique du sud. La Commission sera présidée par l'ancien Premier ministre Charles Konan Banny.

L'archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a insisté sur l'engagement pris par M. Ouattara et son gouvernement pour assurer "la guérison du pays".

"La Côte d'Ivoire est un pays riche qui a un rôle important à jouer, il est donc important que l'héritage de ce pays puisse travailler ensemble", a-t-il dit.

Il a indiqué que le Groupe des sages a été "touché" par la manière dont le président Ouattara s'est occupé du président sortant Laurent Gbagbo.

Laurent Gbagbo, défait militairment le 11 avril, a été assigné à résidence à Korhogo, dans le nord du pays, après quatre mois de crise post-électorale et des semaines de violents combats qui ont fait près d'un millier de morts.

L'ex-présidente irlandaise Mary Robinson a pour sa part relevé le rôle des femmes dans la réconciliation.

Selon elle, "il faut que les femmes participent à tous les niveaux pour aider à la réconciliation nationale".

Le Groupe des sages est arrivé dimanche matin à Abidjan.

Il doit rencontrer la société civile, les partisans de M. Ouattara réunis au sein du Rasemblement des houphouêtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et le camp de Laurent Gbagbo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde