Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.05.2011 08h08
Le président tanzanien considère la mort de Ben Laden comme un réconfort pour les familles des victimes du terrorisme

Le président tanzanien Jakaya Kikwete a salué la mort du dirigeant du réseau terroriste international al-Qaïda, Oussama ben Laden, considérant qu'elle représentait un réconfort pour les familles des victimes de l'attentat à la bombe contre l'ambassade américaine en Tanzanie, survenu en 1998 à Dar el-Salaam.

"Lors de l'attentat contre l'ambassade américaine, qui s'est produit en 1998 à Dar es-Salaam, onze Tanzaniens ont perdu la vie. Les enquêtes ont révélé qu'al-Qaïda était derrière l'attentat. La mort de Ben Laden peut être un réconfort aux familles qui ont perdu leurs bien-aimés", a-t-il affirmé dans un communiqué publié mardi à Dar el-Salaam.

Le 7 août 1998, les ambassades américaines à Dar el-Salaam et à Nairobi, la capitale kenyane, ont été frappées par deux attentats à la voiture piégée, faisant des centaines de morts.

Ben Laden a été tué dimanche soir à Abbottabad, au nord d'Islamabad, la capitale pakistanaise, lors d'une opération secrète menée par l'armée américaine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tout le monde ne croit pas que Ben Laden est vraiment mort
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?