Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.05.2011 08h29
Attentat de Marrakech : l'auteur a mis six mois pour les préparatifs

L'auteur présumé de l'attentat de Marrakech, perpétré le 28 avril, a mis six mois pour préparer l'action, y compris l'acquisition de matériaux nécessaires à la fabrication de deux engins de 6 et 9 kg, a indiqué vendredi à Rabat le ministre marocain de l'Intérieur, M. Taieb Cherqaoui, lors d'une conférence de presse.

L'auteur présumé, un citoyen marocain, dont le nom n'a pas été révélé, a appris à fabriquer l'explosif grâce à des sites Internet et des encyclopédies, précisé le ministre.

Le mis en cause a actionné le deux engins explosifs qu'il a laissé dans le café Argana, qui bénéficie d'une forte affluence de visiteurs marocains et étrangers, selon M. Cherqaoui.

M. Cherqaoui a révélé que le principal suspect, fortement imprégné des idées jihadistes, affiche son allégeance au réseau Al- Qaida, et avait tenté à plusieurs reprises de rejoindre les foyers de tension pour le Jihad, particulièrement en Tchétchénie et en Irak.

Les autorités marocaines ont annoncé jeudi l'arrestation de l'auteur présumé et de deux autres suspects.

Selon le ministre de l'Intérieur, les trois prévenus ont tenté en vain de se rendre en Irak, via la Libye, en mai 2008.

L'attentat de Marrakech a coûté la vie à 16 personnes, dont 13 étrangers.



Source: xinhua

Commentaire
bien fais pour c es chien de koufar...........vous avez gagnier votre place..........on va...
pour l"attentat de MARRAKECH, allez voir du cote des gros bonnets marocains qui ne ve...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La reconstruction après le séisme dans le Sichuan a remporté une "victoire décisive" (Premier ministre)
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle