Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.05.2011 13h06
Frappes aériennes sur le complexe de Kadhafi

Et puis toujours en Libye, les frappes aériennes de l'Otan ont touché plusieurs édifices de la capitale libyenne, Tripoli. Parmi les cibles, un complexe appartenant au leader du pays, Mouammar Kadhafi. Par ailleurs, l'alliance prévient que les forces pro-Kadhafi ont changé de tactique et qu'elles lancent maintenant un assaut naval.

Un raid aérien de l'Otan a frappé le complexe de Kadhafi à Tripoli aux petites heures mardi.

Plusieurs édifices de la capitale ont été pris pour cible durant la nuit. Les journalistes étrangers ont été emmenés au ministère pour l'Inspection et la supervision populaires, de même qu'aux bureaux du chef de la police de Tripoli, pour constater les dommages.

Les avions de l'Otan ont à plusieurs reprises visé des cibles dans l'enceinte du complexe de Kadhafi, mais nient viser le leader libyen lui-même.

L'alliance a dit mardi qu'elle maintenait un rythme opérationnel élevé, à un moment où les forces pro-Kadhafi semblent vouloir déplacer les opérations sur le front marin. Présentant des photographies prises en mer, le lieutenant-colonel Mike Bracken, de l'Otan, a décrit un incident dans lequel un canot pneumatique chargé d'une tonne d'explosifs avait été intercepté.

Il a ajouté que les forces du gouvernement libyen avaient tenté de poser des mines dans le port de Misrata à la fin du mois dernier.

Mike Bracken

Lieutenant-colonel, Otan

"Cette série d'incidents est une série de changements de tactique par les forces pro-Kadhafi et démontre clairement leur intention d'utiliser leurs ressources navales et leurs connaissances navales pour nuire encore davantage aux civils innocents. Elle démontre aussi que les forces pro-Kadhafi ont la volonté et le désir de frapper les vaisseaux de l'Otan."

Pendant ce temps, une porte-parole de l'alliance a affirmé que l'Otan allait poursuivre ses opérations militaires jusqu'à ce que tous les objectifs aient été atteints.

Oana Lungescu

Porte-parole de l'Otan

"L'Otan va continuer à s'en prendre à la machine de guerre de Kadhafi jusqu'à ce que tous les buts fixés par les alliés de l'Otan et leurs partenaires aient été atteints et ces buts sont, comme vous le savez la fin de toutes les attaques contre des civils, le retour de toutes les forces pro-Kadhafi à leurs casernes et à leurs bases, et un accès humanitaire complet et sans entrave à tous ceux qui en ont besoin. Nous sommes tous déterminés à maintenir la pression aussi longtemps que Kadhafi continue de s'en prendre à son propre peuple."

Des milliers de personnes ont été tuées dans cette guerre en Libye. Les responsables libyens ont nié tuer des civils, disant avoir été forcées d'agir contre les rebelles et les militants d'al-Qaïda. Ils soutiennent que la campagne de bombardement de l'Otan est un acte d'agression coloniale qui vise à s'emparer du pétrole libyen.

Source: CCTV

Commentaire
je me demande qui sont les tyrants, l`otan ou les Liberateurs
La Lybie semble honnète en ses tentatives de paix.pourquoi l`otan continue de bombarder et...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme