Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.05.2011 09h19
Le prochain patron du FMI doit venir d'une économie émergente (gouvernement sud-africain)

Le gouvernement sud-africain estime que le prochain chef du Fonds monétaire international (FMI) devrait venir d'un pays émergent, a déclaré le porte-parole du gouvernement sud-africain Jimmy Manyi jeudi.

M. Manyi a toutefois affirmé, d'après le journal Business Day de Johannesburg, que le gouvernement sud-africain n'a pas abordé les noms des potentiels candidats pendant son conseil ordinaire mercredi..

Lors d'une séance d'information des journalistes à l'issue du conseil de cabinet au Cap, M. Manyi n'a pas répondu aux questions des journalistes visant à savoir pourquoi le cabinet n' avait pas explicitement soutenu la candidature du ministre sud- africain de la Planification à la tête du FMI, Trevor Manuel, dont le nom a été évoqué internationalement comme un possible candidat.

En réponse à ces questions, M. Manyi a rappelé qu'aucun nom de potentiels candidats n'avait été examiné.

Le 18 mai, Pravin Gordhan, le successeur de Manuel comme ministre sud-africain des Finances, a dit qu'il soutiendra la candidature de M. Manuel Trevor au poste de futur directeur général du FMI.

M. Gordhan a déclaré que la candidature de Manuel "est quelque chose que l'Afrique du Sud doit se mettre à l'esprit."

Les candidatures ont été ouvertes le 23 mai pour le poste de patron du FMI, la date butoire est fixée au 10 juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
La Chine s'oppose à toute intervention étrangère en Syrie (porte-parole du ministère des A.E.)
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)
La voie du Tibet vers la démocratie
Regards sur l'avenir de l'Asie de l'Est