Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.05.2011 11h10
Affrontements entre les troupes nigérianes et un groupe sectaire dans un Etat du Nord-Est

Un civil a été tué par des balles perdues dans la nuit de dimanche lundi à Maiduguri, ville du nord du Nigeria, lors d'un affrontement entre les membres de la secte islamique et les troupes militaires déployées dans la région pour réprimer les attaques incessantes de Boko Haram.

Une source militaire a déclaré que la victime était de passage pendant que les troupes ont échangé des tirs avec les hommes de Boko Haram aux environs de 20h30, heure locale.

La source a indiqué que certains membres de la secte ont été arrêtés dans la fusillade qui aurait duré pendant environ deux heures.

Le porte-parole du 21ème Bataillon blindé de l'armée du Nigeria, à Maiduguri, le lieutenant Abdullahi Abubakar, a confirmé l'incident à l'agence Xinhua, affirmant que l'armée soupçonnait y un repaire de Boko Haram et a décidé d'envoyer des troupes dans la région pour une chasse à l'homme.

"C'est un exercice de routine dans le cadre de notre opération pour réprimer les attaques de Boko Haram. Nous soupçonnions une maison et nos soldats sont allés là pour affronter les membres de la secte, mais ils ont ouvert le feu sur nous. C'était un fonctionnement normal depuis que nous avons lancé la chasse aux fondamentalistes,", a ajouté le lieutenant Abdoullahi.

Le porte-parole militaire a déclaré qu'il ne pouvait pas donner des détails de l'arrestation, ajoutant que l'armée continuerait de traquer tous les repaires de la secte et ceux qui sont derrière les meurtres en série et attentats à la bombe dans l'état.

M. Abdullahi a également confirmé l'explosion d'une bombe qui a secoué la ville lundi matin.

La tension a monté dans la ville dimanche parce que les résidants craignaient une nouvelle attaque lors de l'investiture du nouveau gouverneur de l'État.

Pas moins de 800 personnes ont été tuées depuis le Boko Haram a lancé son offensive contre l'Etat en juillet 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)