Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.06.2011 11h01
La Russie demande le départ de Kadhafi et promet de l'aide à l'opposition libyenne (porte-parole de l'opposition)

Un envoyé du président russe Dmitri Medvedev a qualifié mardi d'illégitime le régime du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et s'est engagé à fournir de l'aide économique et humanitaire aux rebelles libyens, a indiqué un responsable de l'opposition à l'agence Xinhua.

Lors d'une rencontre avec Mustafa Abdul Jalil, président du Conseil national de Transition (CNT, opposition), l'envoyé présidentiel russe sur les affaires africaines Mikhaïl Marguelov a confirmé la position de la Russie, qui considère que le régime de Kadhafi n'est plus la représentation légale du peuple libyen et qu'il doit quitter le pays, a révélé Ahmed Gebreel, porte-parole de l'office des affaires étrangères du CNT.

M. Marguelov a également promis d'épauler le CNT lorsqu'il s'agira de mener les efforts de réconciliation et de stabilisation de l'après-Kadhafi, a ajouté M. Gebreel à Xinhua.

Le CNT apprécie la promesse de la Russie de fournir de l'assistance économique et humanitaire, notamment du combustible et des prêts. Toutefois, les détails de l'aide ne seront pas décidés tant que la délégation russe n'aura pas présenté son rapport à son gouvernement et obtenu des instructions et l'approbation de Moscou, a souligné le porte-parole de l'opposition libyenne.

La Russie étudie également la possibilité de se joindre au Groupe de contact sur la Libye, composé des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l'Italie, du Qatar, du Koweït et de la Jordanie, selon M. Gebreel.

Toutefois, ces informations n'ont pu être confirmées par la délégation russe du fait qu'elle est partie seulement quelques heures après la visite.

M. Margelov ne s'est pas rendu à Tripoli, la capitale libyenne, suite à sa visite à Benghazi, bastion de l'opposition libyenne.

Selon Voix de la Russie, la radio publique russe, M. Margelov a confirmé que la Russie était disposée à agir comme médiateur pour promouvoir un dialogue politique intérieur en Libye.

Après avoir évoqué la division au sein de la société libyenne, M. Margelov, cité par la radio, a déclaré que la Russie "cherche à construire un pont entre les deux rives".

Lors du récent sommet du G8 tenu en France, le président russe Medvedev s'est déclaré disposé à faire de la médiation dans la crise en Libye, en ajoutant que le régime de Kadhafi avait perdu toute légitimité et que Kadhafi devrait quitter le pouvoir. Le revirement de la position de Moscou a surpris le monde et jeté le gouvernement libyen dans la confusion.

La Russie s'était abstenue lors du vote en mars dernier au Conseil de sécurité de l'ONU qui a autorisé les raids aériens dirigés par l'OTAN sur les forces de Kadhafi, et avait critiqué à plusieurs reprises l'opération militaire en Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Rencontre entre les ministres chinois et sud-coréen de la Défense en marge du Dialogue Shangri-La à Singapour
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique