Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 14.06.2011 11h13
L'Afrique du Sud cherche des partenaires pour des investissements massifs dans les transports

Pour moderniser son système de transports et assurer sa compétitivité à l'échelle internationale, l'Afrique du Sud a besoin d'investissements massifs que son gouvernement ne peut assurer seul, a déclaré lundi le ministre africain des Transports Sibusiso Ndebele.

Lors d'une conférence internationale des investisseurs au Cap, M. Ndebele a déclaré que tous les domaines du système de transports d'Afrique du Sud, dont ses infrastructures ferroviaires, routières et maritimes, avaient besoin de travaux importants, a rapporté l'agence South African Press Association (SAPA).

Cette conférence, organisée par le département sud-africain des transports, avait pour objectif de mettre en lumière les différents projets. Elle a réuni quelque 700 investisseurs et délégués.

M. Ndebele a déclaré que le département sud-africain des transports avait identifié 11 domaines "stratégiques clé" pour l' investissement.

Le coût d'investissement total estimé s'élève à près de 200 milliards de rands (29,4 milliards de dollars) a-t-il dit.

Le trésor public sud-africain n'est pas en mesure de financer l'intégralité des besoins des transports du pays, c'est pourquoi il est nécessaire pour l'Afrique du Sud d'attirer de nouveaux investissements dans ce secteur pour relever ce défi, a dit M. Ndebele.

Les 11 domaines d'investissement prioritaire identifiés par M. Ndebele portent principalement sur les infrastructures ferroviaires et routières, selon SAPA.

Ils comprennent aussi des projets de l'Agence sud-africaine du transport ferroviaire de passagers en vue d'acquérir de nouveaux wagons pour un coût d'investissement estimé de 86 milliards de rands (12,6 milliards de dollars).

Il est important pour les projets de transport sud-africains d' attirer des investisseurs potentiels qui joueront un rôle essentiel aux côtés du gouvernement, a-t-il dit.

"Cette conférence doit à terme devenir une plateforme permettant aux investisseurs de s'implanter dans le secteur des transports d'Afrique du Sud", a-t-il dit.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?