Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.06.2011 13h26
Affaire Chebeya : l'UE voit dans le jugement de la Haute Cour militaire en RDC "un élément positif dans l'application de la justice"

L'Union européenne (UE) a déclaré mercredi, par le biais du porte-parole de Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne, qu'elle voyait dans le jugement rendu jeudi dernier par la Haute Cour militaire en République démocratique du Congo (RDC) sur l'assassinat du défenseur des droits de l'Homme, Floribert Chebeya, "un élément positif dans l'application de la justice".

"L'UE voit dans ce jugement un élément positif dans l'application de la justice et reste attentive aux suites judiciaires qui en découleront", a déclaré le porte-parole de Mme Ashton dans un communiqué.

"L'UE a demandé depuis le premier jour que toute la lumière soit faite sur le décès de Floribert Chebeya et la disparition de son chauffeur Fidèle Bazana et que le procès qui s'en est suivi se déroule de manière exemplaire. Les diplomates des missions de l'UE ont assisté régulièrement aux audiences du procès, qui s'est déroulé globalement de manière satisfaisante", a indiqué le porte-parole dans le communiqué.

La Haute Cour militaire en RDC, qui jugeait à Kinshasa les policiers accusés de l'assassinat de Floribert Chebeya de l'ONG "Voix des Sans Voix" et de son chauffeur Fidèle Bazana, a rendu sa décision jeudi dernier en condamnant quatre des huit prévenus à la peine capitale, le cinquième à perpétuité, et en acquittant les trois autres.

Toutes les parties ont cinq jours pour interjeter appel contre la décision de la Haute Cour militaire.

Le corps sans vie de Chebeya avait été retrouvé le 2 juin 2010 dans sa voiture dans la commune de Mont Ngafula à Kinshasa, tandis que son chauffeur Bazana a disparu depuis cette date.

Selon divers recoupements, Floribert Chebeya devait répondre la veille de son assassinat à une convocation de l'inspection générale de la Police nationale.

Les enquêtes de l'auditorat militaire ont démontré que Chebeya avait été victime de tortures, des coups et blessures, et que ses poignets portaient des traces de menottes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale