Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.08.2011 11h21
Tchad: Les chantiers d'Hercules d'Idriss Déby Itno (SYNTHESE)

Investi lundi pour un quatrième mandat de cinq ans, le président tchadien Idriss Déby Itno a annoncé des grands projets pour faire du Tchad un pays uni et prospère.

"Mon ambition est de faire du Tchad un pays uni et prospère", a déclaré le président réélu dans son discours d'investiture. Quelques minutes plutôt, il a prêté serment devant les membres du Conseil constitutionnel et en présence des députés et de onze homologues africains.

Dans un mélange de Martin Luther King et de Theodore Roosevelt, Déby s'est adressé ensuite à la jeunesse et à la femme, "actrices majeures de la Renaissance tchadienne". "Je rêve d'une jeunesse qui ose et a de l'udace. Je rêve de faire de la femme le trésor de la Renaissance tchadienne. Je rêve de construire un Tchad débarrassé des stéréotypes", a-t-il affirmé.

Un Fonds national d'appui à la jeunesse est déjà mis en place depuis quelques années. Dès 2012, 44 milliards de francs CFA seront alloués aux vingt-deux régions (soit 2 milliards par région) pour la réalisation des microprojets.

Pour faire de la femme le "maillon principal" de son nouveau mandat, Déby entend mettre fin aux maux qui entravent son épanouissement: mariage précoce, excision, grossesse non désirée et refus de scolarisation des jeunes filles.

Le chef de l'Etat réélu a déclaré avoir perçu, au cours de la campagne électorale, les besoins de ses compatriotes: souveraineté alimentaire, accès à l'éducation et un habitat pour tous, accès à l'eau potable, développement industriel, création des emplois, transparence dans la gestion publique, justice sociale pour tous et égalité des chances des citoyens, respect des droits de l'Homme et de l'autorité de l'Etat, etc.

Comme il l'a promis pendant la campagne électorale, Déby entend consacrer les trois premières années de son quinquennat au monde rural. "Car je demeure convaincu que l'indépendance du Tchad passe par le développement du monde rural", a-t-il expliqué.

Cependant, le retard des pluies dans la plupart des régions du pays risque de compromettre la campagne agricole en cours. Les paysans sont appelés à abandonner les cultures de cycle long au profit des cultures d'intersaison.

La modernisation de l'agriculture et de l'élevage sera également poursuivie. L'on devra passer de l'élevage contemplatif à un élevage intensif et industriel.

"Notre ambition est de jouer un rôle important dans le transport en Afrique et dans le monde", a par ailleurs déclaré le président tchadien. Pour atteindre cet objectif, 6.000 km de routes seront bitumés, un chemin de fer sera construit pour relier le Tchad au Soudan, au Cameroun et au Nigeria. De nouveaux aéroports seront construits, et ceux qui existent déjà dans les villes principales seront portés à des normes internationales.

Quant à la récurrente crise énergétique, Déby promet de la résoudre "dans l'immédiat". La centrale électrique de Farcha sera réhabilitée pour entrer en fonction vers la fin 2012, avec une capacité doublée à 60 mégawatts. Des villes principales et secondaires du Tchad seront électrifiées. Des adductions d'eau potables seront également construites dans les villes et villages.

En matière d'éducation, le président tchadien a souhaité que les Objectifs du millénaire pour le développement à l'horizon 2015 soient atteints. A cet effet, des investissements conséquents et des reformes sont nécessaires au système éducatif qui connaît un grave problème de baisse de niveau. Les résultats du baccalauréat 2011 au Tchad ont été si catastrophiques (seulement 15,73% d'admis) que le ministre de l'Enseignement supérieur, Ahmed Taboye, a annoncé l'instauration, l'année prochaine, du probatoire en classe de 1ère.

Dans le domaine de la santé, le président s'est réjoui de la couverture sanitaire et la gratuité des soins pour la mère et l'enfant, les urgences, le VIH Sida et la poliomyélite. Les conditions de vie et de travail du personnel de santé seront également améliorées de manière significative, a promis le chef de l'Etat.

Abordant la question de l'environnement, le président Déby Itno a convié tous les partenaires à s'associer pour la réussite du projet de la Grande muraille verte. Au chevet du Lac Tchad, il a également appelé à une plus grande solidarité de la communauté internationale. "L'Union africaine doit s'approprier le projet de sauvegarde du Lac Tchad, car sa disparition sera dramatique pour l' écosystème de l'Afrique", a-t-il prévenu.

Sur la question de la moralisation et assainissement de la vie publique, le chef de l'Etat a promis zéro tolérance pour les auteurs de détournements de biens publics. "La loi [leur] sera appliquée dans toute sa rigueur", a-t-il déclaré, promettant une " lutte implacable" aux corrupteurs et aux corrompus.

Deux gros scandales financiers secouent l'Office Tchadien de Régulation des Télécommunications et la Mairie de N'Djaména. L' année dernière, un scandale autour des manuels scolaires a fait beaucoup de bruits. Mais beaucoup de personnalités impliquées ont été emprisonnées pendant quelques semaines, puis remises en liberté.

Dans le domaine de la diplomatie, Déby entend hisser son pays plus haut sur la scène internationale.

Sur la crise libyenne, il a réaffirmé son soutien à la position de l'Union africaine sur le dossier. "La guerre en Libye est dans une impasse. Le temps est venu pour une résolution pacifique", a-t- il martelé.

Enfin, il s'est mis à faire un nouveau procès à l'Union africaine. "Nous avons annoncé la création de l'Union africaine depuis douze ans. Mais notre organisation fait du surplace. L' Afrique doit faire un sursaut pour faire son union", a-t-il indiqué, devant ses homologues du Bénin, Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Guinée Equatoriale, Niger, Nigeria, République Centrafricaine, Sénégal, Soudan et Togo, ainsi que devant le président de la Commission de l'Union Africaine, Jean Ping.

Arrivé au pouvoir en 1990 à la faveur d'un coup d'Etat, le président Idriss Déby Itno a été réélu le 25 mai dernier, avec 83, 59% de suffrages exprimés, pour un quatrième mandat de cinq ans.

Source: xinhua

Commentaire
la verité se dit en quelques lignes,un gros profane est dans une confusion totale.il faudr...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : Zhouqu pleure ses victimes du glissement de terrain et accélère la reconstruction un an après la catastrophe
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)