Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.08.2011 08h35
Algérie : 29 personnes blessées dans un attentat suicide à la bombe contre un commissariat

Vingt-neuf personnes ont été blessées, dont 8 policiers, dimanche matin vers 04h00 (0300 GMT), dans un attentat suicide à la bombe qui a ciblé un commissariat de gendarmerie de la métropole de Tizi ouzou, à 100 km à l'est d'Alger, capitale algérienne, a rapporté le quotidien francophone El Watan sur son site internet.

Les habitants de la ville ont tous été réveillés par la très forte explosion qui a également fait de lourds dégâts matériels. Le kamikaze a foncé sur l'entrée du commissariat situé au centre-ville, a rapporté le quotidien, ajoutant que le batiment du commissariat a été serieusement touchés.

C'est la deuxième fois qu'un commissariat est ciblé par un attentat dans la ville de Tizi Ouzou. En 2008, un attentat suicide a détruit le siège des RG, faisant des dizaines de blessés.

Au cours des années 1990, les islamistes armés des groupes extrémistes algériens ont lancé fréquemment des attaques contre l'armée, la police, ainsi que les cibles gouvernementales et civiles.

Ces dernières années, la situation sécuritaire dans le pays s'est améliorée, et le nombre d'attaques a diminué considérablement grâce au renforcement des efforts de la lutte antiterroriste et à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, mais des attaques sporadiques ont été menées par des islamistes armés contre les forces de sécurité, causant des morts et blessés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Rencontre du président chinois avec la directrice générale de l'Unesco
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale