Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.08.2011 08h16
La France fait confiance au CNT pour l'éventuelle organisation politique post-Kadhafi

La France a exprimé mercredi sa confiance au Conseil National de transition de la Libye (opposition) pour une éventuelle organisation politique post-Kadhafi, sans laquelle le pays risquerait de connaître un vide du pouvoir et des chaos sociaux.

"Le CNT a publié mercredi 10 août une 'déclaration constitutionnelle' complétant et précisant la feuille de route du 29 mars qui établit les modalités et le calendrier du processus de transition", et qui envisage notamment d'organiser rapidement l'élection d'un Congrès national en charge de rédiger une nouvelle constitution, a fait remarquer Christine Fages, une porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, lors d'un point de presse de routine.

"Il s'agit d'une étape importante dans le processus d'organisation politique post-Kadhafi", a-t-elle souligné.

"Notre position est claire: Kadhafi doit renoncer à tout pouvoir. Pour le reste, il appartient aux Libyens de décider de leur avenir", a ajouté la porte-parole.

Au moment où la rébellion anti-Kadhafi gagne du terrain en Libye et envisage même leur victoire finale avant la fin du Ramadan, certains médias ont évoqué un risque de chaos et de vide de pouvoir si Kadhafi est renversé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang rencontre le chef de l'exécutif de Hong Kong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale