Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.08.2011 10h59
Maroc: le RNI annonce qu'il rejette la date fixée pour les législatives

Le Rassemblement national des Indépendants (RNI) a annoncé avoir rejeté la date fixée, le 25 novembre prochain, pour la tenue des élections législatives.

Dans un communiqué rendu public mercredi à l'issue d'une réunion extraordinaire, le bureau exécutif du RNI a précisé que le parti, "fidèle à sa responsabilité et en harmonie avec ses aspirations à une mise en oeuvre optimale de la nouvelle Constitution, qui a recueilli l'approbation et l'adhésion de l'écrasante majorité des Marocains, a décidé de ne pas accepter la date retenue pour ces élections", et ce, "après examen de toutes les données politiques, économiques et sociales".

"La méthodologie adoptée pour gérer cette étape n'a pas pris en compte les exigences à même de favoriser un climat de compromis", a expliqué le bureau, signalant que le parti "a mis en place un mécanisme pour assurer le suivi de ce dossier et de ses développements, avec ses partenaires politiques, le gouvernement ainsi qu'avec les autres formations politiques".

Dans ce cadre, le bureau exécutif a invité "tous les acteurs politiques à se hisser au niveau des défis de l'étape historique que traverse notre pays, laquelle requiert de tous une mobilisation militante et nécessite de transcender les calculs étriqués afin de servir les intérêts suprêmes de la Nation, avec à leur tête la mise en application optimale de l'esprit de la Constitution et l'édification d'institutions démocratiques capables de répondre aux attentes des citoyens".

Le ministre marocain de l'Intérieur avait annoncé mardi matin que les prochaines élections de la Chambre des représentants du Maroc auraient lieu le vendredi 25 novembre aux termes des consultations avec les partis politiques sur les projets de textes électoraux et la préparation des prochaines échéances électorales.

Depuis plusieurs semaines, des réunions hebdomadaires sont tenues à Rabat entre les partis politiques et le ministère de l' Intérieur, pour la préparation des prochaines échéances électorales.

Les consultations avec les partis politiques se poursuivront sur tous ce qui se rapporte à la préparation des prochaines échéances électorales.

L'avancement de la date du scrutin, qui devait en principe se tenir à l'automne 2012, est dû à l'adoption lors d'un référendum le 1er juillet d'une nouvelle constitution.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang rencontre le chef de l'exécutif de Hong Kong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale