Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.08.2011 09h40
Les journalistes étrangers retenus dans un hôtel de Tripoli relâchés

Tous les journalistes étrangers, dont cinq journalistes chinois, retenus depuis dimanche dans l'hôtel Rixos dans la capitale libyenne de Tripoli, ont été relâchés mercredi après-midi sans que personne ne soit blessé, ont rapporté les médias.

Environ 35 journalistes étrangers sont sortis de l'hôtel après avoir été retenus par les forces du leader Mouammar Kadhafi pendant cinq jours sans électricité et ni l'eau.

Les journalistes ont tenté à plusieurs reprises de fuir l'hôtel, cependant, les gardes les ont empêché, même par des tirs.

L'hôtel cinq étoiles était utilisé par le pouvoir de Kadhafi pour accueillir les journalistes étrangers qui sont venus à Tripoli pour couvrir le conflit libyen, depuis le début des manifestations anti-gouvernementales à la mi-février. Les journalistes étaient confinés par des chaperons officiels et des responsables gouvernementaux qui organisaient des visites dans et autour de la capitale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes