Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 01.09.2011 10h05
900 militaires somaliens achèvent leur entraînement dans le sud-ouest de l'Ouganda

Un total de 900 hommes appartenant aux troupes somaliennes ont terminé mercredi leur entraînement de six mois dans le district d'Ibanda dans le sud-ouest de l'Ouganda.

Ces hommes ont été entraînés dans diverses disciplines, notamment dans la lutte contre le terrorisme et le combat en zone urbaine.

S'exprimant lors d'un passage en revue des troupes, le chef de la délégation de l'Union européenne (UE) à Ibanda, Roberto Ridolfi, a déclaré que la stabilité en Somalie était essentielle pour le pays et pour l'ensemble de la région d'Afrique de l'Est.

Selon M. Ridolfi, sans la paix et sans la sécurité, il serait impossible de réaliser des progrès et un développement soutenu en Somalie tout comme dans l'ensemble du continent africain.

Le premier contingent de 1 000 hommes entraîné par l'UE et l'Ouganda a été mis en place l'an dernier dans le camp d'entraînement de Bihanga à Ibanda, marquant la détermination et l'engagement concret de l'UE à l'égard de la stabilisation de la Somalie

M. Ridolfi a indiqué que l'entraînement des troupes somaliennes n'était pas une initiative isolée. Elle s'inscrivait aussi dans l'engagement global de l'UE en Somalie et dans la Corne de l'Afrique pour s'attaquer à la crise somalienne, engagement prenant des dimensions politique, sécuritaire et humanitaire.

De son côté, le ministre ougandais de la Défense Chrispus Kiyonga a déclaré que l'Ouganda soutiendrait la Somalie dans ses efforts pour conduire son pays vers la paix et la stabilité.

"Nous continuerons à nous tenir avec nos frères. C'est un problème africain. Nous ne pouvons pas le laisser de côté", a terminé M. Kiyonga.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon