Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.09.2011 10h06
Le Botswana reconnaît le Conseil national de transition libyen

Le Botswana reconnaît le Conseil national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion libyenne, comme l'autorité légitime de la Libye, a annoncé vendredi le ministère botswanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le Botswana a décidé de rejoindre d'autres membres de la communauté internationale pour reconnaître le CNT comme l'administration intérimaire de la Libye, conformément à l'évolution de la situation en Libye, où le régime oppressif de Kadhafi a perdu sa légitimité", indique le communiqué.

Le Botswana appelle les forces de Kadhafi à déposer les armes pour éviter de nouvelles pertes de vies humaines et prendre part au processus de réconciliation sous la direction du CNT afin d'ouvrir la voie à un nouveau régime démocratique pour le bien du peuple libyen, ajoute le communiqué.

Le Botswana souhaite rétablir les relations diplomatiques avec la Libye rompues depuis février. Le gouvernement bostwanais invitera le CNT à ouvrir une ambassade à Gaborone, conclut le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois inaugure la première Exposition Chine-Eurasie à Urumqi
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient