Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.09.2011 08h06
Le chef de l'UA rencontre le PM égyptien

Le président de la Commission de l'Union africaine (CUA), Jean Ping, qui est actuellement au Caire, a rencontré dimanche Essam Sharaf, Premier ministre d'Egypte, a-t-on appris d'un communiqué de l'UA envoyé lundi aux médias.

D'après le communiqué, le président a salué l'Egypte pour son engagement auprès du reste du continent et son rôle constructif au sien de l'UA, concernant la récente promesse faite par le gouvernement égyptien pendant la Conférence de promesses de fonds de l'UA pour les pays de la Corne de l'Afrique touchés par la sécheresse et la famine.

Jean Ping a également exprimé la gratitude de l'UA pour avoir accueilli la Retraite de haut niveau de l'UA, pour la seconde fois.

Le thème de la retraite de cette année est "Renforcer la gouvernance politique pour la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique", thème très pertinent suite à la récente révolution en Egypte.

Le président s'est dit confiant que le processus de transition politique en Egypte est en cours et espère qu'il réussira à aboutir à une vraie démocratisation du pays.

Le Premier ministre Sharaf a réitéré l'engagement de l'Egypte en Afrique, et s'est dit satisfait des efforts de la Commission pour renforcer la coopération entre les Etats-membres, réaffirmant le soutien continu de l'Egypte à l'UA.

Le président et le Premier ministre ont échangé leurs points de vue sur une série de sujets d'intérêt commun, comme la question palestinienne, les derniers développements en Libye ainsi que la situation en Somalie et au Soudan, et ont accepté de continuer de travailler en étroite collaboration pour aboutir à une paix durable dans ces pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Championnats d'athlétisme de Daegu : la délégation chinoise remporte ses meilleurs résultats depuis 18 ans
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient