Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.09.2011 12h46
Les pays membres de l'ALBA dénoncent l'intervention de l'OTAN en Libye

Les huit pays membres de l'Alliance bolivienne pour les Amériques (ALBA) ont critiqué l'intervention de l'OTAN en Libye.

A la cérémonie d'ouverture du 6ème Conseil politique de l'ALBA, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Nicolas Maduro a déclaré que l'un des principaux sujets à l'ordre du jour de la réunion était d'examiner la situation politique en Libye après la chute du gouvernement de Mouammar Kadhafi.

Maduro a dit que l'ALBA "avait découvert la vérité et dénonce la nouvelle dictature médiatique mondiale" qui justifie l'occupation de la Libye.

Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez Parrilla a indiqué que les pays membres de l'OTAN, dirigés par les Etats-Unis, ont commis leur crime international en Libye par une guerre préventive.

Rodriguez a condamné l'OTAN pour les meurtres de personnes innocentes sous prétexte de défendre les civils. Il a ajouté que l'OTAN avait violé les procédures de l'ONU.

Les pays de l'ALBA ont également discuté de leur soutien aux droits de la Libye, de la Syrie et de la Palestine lors de la prochaine réunion annuelle de l'Assemblée générale de l'ONU qui se tiendra dans le courant du mois.

L'ALBA est une organisation régionale pour la coopération intégrée. Ses membres comprennent Antigua-et-Barbuda, la Bolivie, Cuba, la Dominique, l'Equateur, le Nicaragua, Saint Vincent et les Grenadines, et le Venezuela.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme