Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.09.2011 08h23
Congo: 20 millions de dollars pour le projet de diversification de l'économie avec la Banque mondiale

Le Congo et la Banque mondiale vont financer à hauteur de 20 millions de dollars américains le "Projet d'Appui à la diversification de l'économie" (PADE) congolaise, a annoncé mercredi à Brazzaville le nouveau directeur des opérations de la Banque mondiale pour les deux Congos, Eustache Ouayoro.

"J'ai signé hier le document du nouveau projet qu'on appelle le Projet d'appui à la diversification de l'économie", a déclaré M. Ouayoro, au cours d'une conférence de presse, précisant que le PADE va démarrer cette année pour une durée de cinq ans, avec un apport financier de 10 millions de dollars américains de la Banque mondiale et 10 autres millions de dollars américains de l'Etat congolais.

"La diversification de l'économie est importante, compte tenu de ce que 60% du Produit intérieur brut (PIB) est lié au pétrole, de même que 90% des exportations, 80% du budget et on sait que la part de l'agriculture dans le PIB est pratiquement inférieur à 10%", a-t-il souligné.

Au Congo, "il y a des taux de croissance qui sont très élevés, mais il faut que cela se décline en réduction de la pauvreté et en création d'emplois; c' est pourquoi il est important de diversifier l'économie; on a des taux de croissance de l'ordre de 8 à 9 %, mais la pauvreté reste encore très élevée; il faut un autre type de croissance qui va venir du fait que qu'on aura diversifié l'économie dans les secteurs qui ont un impact sur la pauvreté, la création d'emplois parce que le secteur pétrolier est un secteur très capitaliste, on appelle cela 'les industries enclavées' , leur effet sur la réduction de la pauvreté reste relativement limité", a-t-il expliqué.

Selon M. Ouayoro, il s'agira pour la Banque mondiale de travailler en partenariat avec le gouvernement sur les "secteurs porteurs", avec le secteur privé pour identifier les contraintes qui empêchent ce secteur d'être compétitif, pour avoir plus de Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Il sera également question de travailler sur la promotion des formations qualifiantes et des capacités, en vue d'améliorer les performances du personnel, les filières où il existe un potentiel important, au niveau de la forêt, de l'agriculture, du produit manufacturé.

"Nous travaillons aussi sur le secteur des infrastructures d'électricité, de l'eau, des transports... Cette diversification de l'économie est nécessaire", a conclu M. Ouayoro.

En vue de diversifier l'économie, le gouvernement congolais va créer quatre zones économiques spéciales dans le pays, au port maritime de Pointe-Noire, à proximité de Brazzaville, dans les localités d'Ollombo-Oyo au nord du pays et à Ouesso au nord-ouest du Congo.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao: la Chine entend élever avec la France le partenariat stratégique sino-français à un nouveau niveau
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme