Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.09.2011 17h56
Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se retire de la Commission électorale

Le Front populaire ivoirien ( FPI), parti de l'ex-président Laurent Gbagbo, a annoncé la suspension de sa participation aux activités de la Commission électorale indépendante (CEI) sur toute l'étendue du territoire ivoirien.

Dans un courrier adressé au président dont une copie a été publiée jeudi par les medias ivoiriens, le FPI a dénoncé un " déséquilibre" de la CEI au profit du camp Ouattara, suite à un réaménagement intervenu récemment dans cette institution.

"Ce déséquilibre flagrant menace gravement la garantie de la transparence et l'équité des élections", a estimé Laurent Akoun, secrétaire général du FPI.

Le parti de Laurent Gbagbo s'est par ailleurs insurgé contre le "mépris " des tenants du nouveau pouvoir et le "refus" de ceux-ci d'engager un "dialogue pour examiner les questions liées à la sécurité, à la recomposition de la CEI et au redécoupage des circonscriptions électorales.

Après le scrutin présidentiel de novembre, la Commission électorale indépendante a pour tâche d'organiser les élections législatives prévues pour le 11 décembre.

Quelque 255 postes de députés sont prévus dans le futur Parlement ivoirien contre 225 pour l'ancienne législature.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et le Laos s'engagent à promouvoir leur partenariat stratégique
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing
Les pressions sur la devise chinoise se fondent sur une erreur (COMMENTAIRE)
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?