Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.09.2011 09h36
Côte d'Ivoire : la Chine disposée à aider le pays dans sa reconstruction post-crise

L'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Wei Wenhua, assure que son pays est disposé à accompagner la Côte d'Ivoire dans sa reconstruction post-crise pour traduire "l'excellente qualité" des relations entre les deux pays.

"La Chine est un des premiers pays à venir à Abidjan à l'issue de la crise en apportant directement des appuis financiers pour exprimer l'amitié de la Chine et son soutien ferme à la reconstruction et au retour de la paix en Côte d'Ivoire", a affirmé Wei Wenhua dans une interview au journal gouvernemental ivoirien Fraternité Matin, publiée mercredi.

Selon le diplomate chinois, son pays est disposé à participer " activement" à ce processus sur "trois volets".

"Dans le domaine politique, nous allons apporter notre soutien sans faille aux élections législatives prévues avant la fin de l' année", a-t-il annoncé.

La Chine avait fourni du matériel à la Commission électorale indépendante (CEI) pour les élections présidentielles de novembre dernier dont la contestation des résultats par le président sortant Laurent Gbagbo a plongé le pays dans une violente crise post-électorale ayant fait au moins 3.000 morts, selon les autorités ivoiriennes.

Dans le domaine du "bien-être du peuple", la Chine a décidé d' octroyer 1,9 milliards de FCFA (près de 3,9 millions USD) dans le cadre d'un "don d'urgence en matériel" à la Côte d'Ivoire, a poursuivi Wei Wenhua. En matière de "coopération socioéconomique", les deux parties sont en discussion sur les différents projets, indique l'ambassadeur de Chine.

Il cite, entre autres, la réhabilitation du Palais de la Culture d'Abidjan, la remise en état du Centre de recherche contre le paludisme et la transformation du périmètre hydro-agricole de Guiguidou (sud, 180 km d'Abidjan) au Centre agricole de démonstration technologique.

"Par ailleurs, les entreprises chinoises prennent part aux appels d'offres sur les grands projets à venir comme la télécommunication, l'électricité, le transport et l' approvisionnement en eau potable", a souligné Wei Wenhua.

Le 23 juin, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhai Jun, en visite à Abidjan, a signé avec son homologue ivoirien Daniel Kablan Duncan cinq accords de coopération et d'assistance technique et financière de près de 10 milliards FCFA.

Il s'agit notamment d'un accord sur la reconstruction post crise d'une valeur de près de 5,9 milliards FCFA et l'annulation partielle d'une dette d'environ 5,5 milliards FCFA.

Ce n'est qu'une "image réduite de l'excellence qualité" des relations entre la Chine et la Côte d'Ivoire, soutient M. Wei, qui précise que "pendant les moments les plus difficiles, la Chine a toujours été aux côtés de la Côte d'Ivoire, un pays ami".

"Les sociétés et institutions financières chinoises sont toutes prêtes à explorer le nouveau champ de la coopération bilatérale et à participer activement à cette vague de redressement", a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la RPDC mettent l'accent sur la promotion des relations bilatérales
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?