Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.10.2011 08h07
Elections/Tunisie : la France fait confiance mais reste vigilante (Juppé)

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré mercredi que le résultat des élections en Tunisie, avec le parti Ennahda arrivé en tête, ne devrait pas modifier les relations entre la France et la Tunisie mais que la France va rester vigilante.

"Ca ne va pas modifier les relations entre la France et la Tunisie mais la France va rester vigilante", a annoncé mercredi matin M. Juppé au micro de France Inter.

Le ministrefrançais a cependant averti que "la France va dire 'Attention, il y a une ligne rouge qu'il ne faut pas franchir' et (...) la ligne rouge ce sont un certain nombre de valeurs et de principes démocratiques" comme l'alternance démocratique, les droits de l'homme ou encore l'égalité homme-femme.

"On va être très vigilants et nous avons des moyens d'exprimer cette vigilance", a lancé le chef de la diplomatie, évoquant le Partenariat de Deauville qui prévoit une aide des pays membres du G8 aux pays arabes dans leur transition vers la démocratie.

Il s'agit d'une "aide économique massive à la Tunisie, à l'Egypte, au Maroc, à la Jordanie" et "c'est dans notre intérêt que ces pays se stabilisent", a poursuivi le ministre.

"Bien naturellement cette aide nous l'apporterons dans la mesure où les lignes rouges ne seront pas franchies", a-t-il averti.

Rappelant que les élections organisées dimanche dernier sont "des élections libres", M. Juppé a déclaré vouloir "être optimiste sur la Tunisie".

"Tout s'est bien passé et le peuple tunisien s'est exprimé comme il pensait devoir s'exprimer. Donc nous devons respecter ce suffrage (...) Je crois qu'il faut faire confiance et être vigilant", a-t-il conclu.

Les Tunisiens se sont rendus massivement aux urnes dimanche pour désigner une Assemblée constituante de 217 membres chargée d'élaborer une nouvelle Constitution pour le pays suite au renversement du régime de Zine el Abidine ben Ali en janvier dernier.

Les résultats partiels de ce scrutin donnent le parti islamiste modéré Ennahda en tête. Quant aux résultats officiels, ils devraient être annoncés mardi en fin de journée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois souligne le contrôle de l'inflation
Nouvelles principales du 26 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne