Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.11.2011 08h01
Deux morts et trois blessés dans une attaque à la grenade dans le nord du Kenya

Au moins deux personnes ont été tuées et trois autres grièvement blessées dans une attaque à la grenade contre une église, samedi soir dans le nord du Kenya, ont déclaré les autorités locales.

Elles ont ajouté qu'une autre attaque à la grenade avait eu lieu dans la région, prenant pour cible un transformateur électrique, mais que l'engin n'avait pas explosé et avait été détruit par les forces de sécurité.

Le Kenya accuse les shebab, des militants islamistes somaliens, d'être derrière ces attaques.

Ces attaques à la grenade ont eu lieu quelques heures à peine après qu'un engin explosif, qui semble être une mine anti-personnel, ait été découvert à la frontière entre le Kenya et la Somalie. Un véhicule de police a heurté l'engin explosif, mais sans le détonner. La panique a éclaté, tandis que la police bouclait la zone en attendant l'arrivée des démineurs. Selon la police, les assaillants seraient toujours dans le pays.

Les forces kenyanes traquent en ce moment les shebab sur le territoire somalien, suite à une série d'attaques perpétrées au Kenya par le groupe islamiste radical.

Lors d'une rencontre avec son homologue somalien Ali Mohamed Abdiweli lundi, le Premier ministre kenyan Raila Odinga a déclaré que les opérations militaires kenyanes en Somalie constituaient de la légitime défense, dans la mesure où les attaques perpétrées par les shebab commencent à peser lourdement sur l'économie du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : des résultats positifs et équilibrés obtenus lors du 6e sommet du G20 (porte-parole)
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?
Il est inadmissible que l'aviation civile refuse l'accès aux handicapés sous le prétexte de l'aversion qu'ils inspirent aux autres passagers
Il faut faire tomber les barrières pour renforcer la confiance entre la Chine et le Japon