Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.11.2011 11h06
Le Botswana fait voeu de renforcer la lutte contre la corruption

Le président du Botswana a fait voeu lundi de mettre en place dans l'année à venir de nouvelles mesures pour poursuivre la lutte contre la corruption afin de tenir sa promesse de "tolérance zéro" dans ce domaine.

Dans son discours d'adresse à la nation lundi soir, le président botswanais Ian Khama a déclaré qu'en plus des agences actuelles de lutte contre la corruption telles que le Directorat sur la corruption et les crimes économiques (DCEC), le gouvernement menait une autre initiative pour former des unités anti-corruption dans tous les ministères et administrations locales afin de surveiller plus efficacement les procédures d' attribution de marchés publics.

"Travaillant aux côtés du Bureau d'attribution des marchés publics et de cession d'actifs (PPADB), ces unités veilleront au respect des directives visant à éliminer les malversations des marchés publics", a déclaré M. Khama.

Pour renforcer encore davantage le DCEC, puissante agence anti- corruption du pays, le gouvernement préparera un projet de loi amendant la Loi sur la corruption et les crimes économiques.

"Le gouvernement est également en train d'élaborer une législation sur l'alerte éthique afin de protéger ceux qui dans l'intérêt du public révèlent des informations relatives à des activités illicites ou corrompues. Pour assurer encore davantage une approche holistique de la lutte contre la corruption, une nouvelle Stratégie nationale contre la corruption est en cours de préparation", a-t-il déclaré.

Le Botswana est généralement bien noté au niveau international pour son niveau relativement faible de corruption. En 2010, Transparency International a classé le Botswana comme le pays le moins corrompu d'Afrique pour la 15ème année consécutive, ainsi que la plus forte progression dans ce domaine au niveau mondial, avec un gain de cinq places par rapport à l'année précédente. Pourtant, malgré ces honneurs, nous sommes conscients que dans la lutte contre la corruption il faut toujours faire mieux et il ne faut jamais se relâcher.

Outre la DCEC, les agences liées à la lutte contre la corruption au Botswana comprennent l'Agence de renseignement financier et le Directoire sur le renseignement et la sécurité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Arrivée à Saint-Pétersbourg du PM chinois pour une réunion de l'OCS
Nouvelles principales du 7 novembre
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?