Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.11.2011 13h22
La Hollande fournit au Rwanda des pièces à conviction sur Victoire Ingabire

Le gouvernement rwandais a annoncé lundi avoir reçu des Pays-Bas les dossiers incriminant l'opposante Victoire Ingabire Umuhoza.

L'ambassadeur néerlandais au Rwanda Frans Makken a remis lundi au parquet rwandais les dossiers, qui seront utilisés dans le procès contre Mme Ingabire, présidente des Forces démocratiques unifiées (FDU), incarcérée pour "organisation d'un groupe terroriste".

Un communiqué du porte-parole du ministère public Alain Mukuralinda indique que la transmission de ces documents fait suite à des mois de coopération entre les autorités judiciaires des deux pays pour permettre l'extradition de ces éléments du pays européen où vivait Mme Ingabire avant de revenir au Rwanda en 2010.

"Ces preuves comprennent plusieurs documents découverts lors d'une fouille dans la résidence de Mme Ingabire en Hollande", indique le communiqué.

Le parquet a révélé que ces fichiers contenaient des éléments permettant de confondre cette personnalité d'opposition et son co-accusé dans le financement et la participation à des activités ayant troublé la paix de ce petit pays d'Afrique de l'Est.

"Nous avons des enregistrements téléphoniques contenant ses communications passées avec des commandants de milices ainsi que des témoignages de gens qui travaillaient avec l'accusée en Hollande", selon le communiqué.

Ce transfert de fichiers survient à l'issue d'une longue crise entre le parquet néerlandais et le mari de Mme Ingabire, qui a tenté de bloquer ce transfert.

Un tribunal de La Haye a rejeté ce blocage en début de ce mois, ouvrant la voie au transfert de ces pièces à conviction, qui doivent permettre selon le Rwanda de confondre cette femme politique incarcérée, accusée d'incitation à la division ethnique, de déni de génocide et de menace pour la sécurité nationale.

Mme Ingabire est accusée avec quatre commandants du FDLR, un groupe rebelle basé dans l'est de la RD Congo et composé d'ex- membres de l'armée rwandaise ayant participé au génocide.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine est devenue le partenaire commercial le plus important de l'Afrique
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?