Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.11.2011 10h36
La Libye refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures (diplomate libyen)

L'ambassadeur de la Libye aux Nations Unies, Abderrahmane Chalgham, a affirmé, vendredi à Tanger (nord du Maroc) que la Libye refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures, a rapporté l'agence de presse MAP.

S'exprimant lors d'une conférence de presse en marge des travaux de la 4ème édition du Forum Medays, M. Chalgham a indiqué que la Libye a besoin de la communauté internationale et des pays arabes pour l'édification d'un Etat démocratique, mais refuse toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures.

Les pays de la région du Moyen-Orient ont une mauvaise compréhension de la mentalité des nord-africains, a-t-il dit en réponse à une question sur ses précédentes déclarations au sujet des ingérences étrangères en Libye après la chute du régime de Kadhafi.

Il a qualifié la Tunisie de pays ayant apporté le plus de soutien au peuple libyen dans sa lutte pour la liberté, se disant convaincu que si le président déchu Ben Ali était toujours au pouvoir, la révolution libyenne aurait certainement échoué. Les Tunisiens nous ont beaucoup aidés sans rien demander en contrepartie après la chute de Kadhafi, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis