Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.11.2011 08h14
L'armée éthiopienne n'est pas entrée en Somalie (porte-parole éthiopien)

Un porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères a démenti dimanche les informations selon lesquelles l'armée éthiopienne aurait traversé la frontière avec la Somalie et pénétré dans le territoire somalien..

Selon ces informations, des forces armées éthiopiennes, à bord d'une vingtaine de véhicules militaires,auraient pénétré sur le territoire somalien pour participer à la guerre contre les miliciens shebabs dans le pays de la Corne de l'Afrique.

Interrogé au sujet de ces informations, Dina Mufti, porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, a affirmé que l'armée éthiopienne n'était pas entrée en Somalie.

Il a également fait savoir que l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), qui tient les rênes de l'Etat, devrait se réunir la semaine prochaine à Addis Abeba pour examiner les questions somaliennes de l'heure.

L'ambassadeur de Somalie en Ethiopie n'était pas joignable pour l'instant.

Les derniers développements de la situation se sont déroulés alors que les troupes kenyanes et somaliennes menaient conjointement des opérations militaires contre les rebelles militants dans les provinces du sud de la Somalie, de Nairobi et de Mogadiscio accusant les Shebabs d'être derrière une série d'enlèvements d'étrangers.

L'armée éthiopienne s'est retirée de Somalie en 2009 après deux années de présence dans ce pays. Elle s'était battue contre les insurgés guidés par le groupe islamiste radical shebab.

Ce dernier a été évincé de la capitale somalienne, Mogadiscio, suite à une grande offensive lancée par les forces gouvernementales de Somalie soutenues par les troupes de maintien de la paix de l'Union africaine, basées dans la capitale somalienne.

Les combattants shebabs contrôlent actuellement de vastes régions du sud et du centre de la Somalie, tandis que le gouvernement somalien reconnu par la communauté internationale n'a que la capitale et quelques parties du sud sous son contrôle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis