Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.11.2011 08h18
Le gouvernement somalien nie la présence de troupes éthiopiennes sur son territoire

Le gouvernement somalien a démenti mardi l'entrée de troupes éthiopiennes sur son territoire pour lutter contre les activistes Shebab, affirmant qu'une telle opération ne pourrait se faire sans son accord.

"Nous ne sommes informés de la présence d'aucune troupe ethiopienne qui serait entrée sur notre territoire à travers la frontière. Un tel déploiement nécessiterait notre consentement, et nous n'avons pas formulé une telle demande", a déclaré à Xinhua le porte-parole du gouvernement somalien, Abdirahman Omar Osman.

M. Osman a cependant indiqué que le gouvernement somalien était favorable à tout appui international dans sa lutte contre les combattants rebelles.

Des habitants des provinces de Hiran et de Galgaduud dans le centre de la Somalie ont affirmé que des dizaines de camions transportant des troupes éthiopiennes avaient traversé la frontière avec la Somalie et établi une base dans la ville de Guriel.

Cependant, la partie éthiopienne a démenti ces allégations, répétant qu'une telle décision n'avait pas été prise par Addis-Abeba.

Le mouvement des Shebabs a juré de lutter à la fois contre les troupes éthiopiennes et kényanes, appelant la population des régions sous leur contrôle à prendre les armes contre ce qu'ils appellent "une invasion de croisés étrangers".

Selon certaines informations, les rebelles auraient récemment commencé à déserter leurs bases et à se fondre dans la population locale, à l'approche des forces éthiopiennes à proximité de la frontière entre les deux pays.

Le mouvement des Shebabs fait en outre déjà face à une opération militaire conjointe menée par les troupes somaliennes et kényanes dans le sud de la Somalie. Les Shebabs ont perdu plusieurs villes au cours d'une vaste offensive lancée contre eux en octobre, mais celle-ci est actuellement entravée par de fortes pluies et des terrains boueux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et les Etats-Unis signent cinq accords économiques et commerciaux
Nouvelles principales du 22 novembre
Les Américains d'origine chinoise qui désirent faire une carrière politique doivent commencer à partir de « grass roots »
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis