Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.11.2011 10h01
Cote d'Ivoire : retour au pays d'une cinquantaine de partisans de Laurent Gbagbo en provenance du Ghana

Une cinquantaine de partisans de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo sont rentrés mardi de leur exil à Accra (Ghana), huit mois après la crise post-électorale qui a fait en Côte d'Ivoire au moins 3 000 morts et plus de 100 000 déplacés internes et exilés.

Les exilés de retour, avec à leur tête le maire de la commune abidjanaise de Yopougon, Jean Félicien Gbamnan Djidan, ont été accueillis à l'aéroport d'Abidjan par une délégation du ministère de l'Intérieur envoyée par M. Hamed Bakayoko, a constaté un journaliste de Xinhua sur place.

"Nous avons décidé de mettre fin à cet exil, parce que nous savons que le président Alassane Ouattara tient à ce que la Cote d'Ivoire soit rassemblée et qu'il n'a de cesse d'appeler au retour de tous Ivoiriens pour participer à la paix, à la réconciliation", a déclaré M. Gbamnan Djidan.

"Nous sommes là sans condition, pour nous mettre à la disposition du gouvernement de la Cote d'Ivoire, à la disposition aussi du peuple ivoirien pour que nous aussi nous participions a la réconciliation", a-t-il poursuivi.

Le maire de Yopougon a indiqué que "beaucoup d'Ivoiriens veuillent rentrer, mais la peur les préoccupe encore, certains estiment qu'ils ont perdu leurs biens, d'autres ont peur des représailles".

"Il faut que la vie prenne le devant face à la mort, sur les guerres ", a-t-il ajouté promettant de se mettre en mission pour que les autres encore en exil rentrent au pays.

"La Cote d'Ivoire c'est notre pays, personne n'est exclu il faut qu'on prenne courage, il faut qu'on s'accepte, il faut qu'on se parle", a-t-il conclu.

Selon un autre exilé, Monsieur Evariste Yaké, une délégation composée de 50 autres personnes serait en route pour Abidjan "dès demain ou après demain", au cas où "les dispitives sécuritaires seront toujours assurées comme aujourd'hui".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Gouvernement chinois souhaite apaiser les craintes des entreprises étrangères
Nouvelles principales du 29 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?