Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 01.12.2011 08h30
Quatre soldats somaliens tués dans un attentat suicide à Mogadiscio

Quatre soldats somaliens ont été tués et 14 blessés dans un attentat suicide à la bombe survenu mercredi à l'entrée du quartier général de l'armée à Mogadiscio, capitale de la Somalie, a déclaré un responsable de l'armée.

L'assaillant, vêtu d'un uniforme militaire, a essayé de pénétrer dans le quartier général de Filla Baidoa, base de l'armée somalienne, mais il a été abattu lorsqu'il a opposé une résistance aux gardiens qui tentaient de l'empêcher d'entrer.

"Quatre de nos soldats sont morts et 14 autres ont été blessés dans l'explosion. Quatre blessés se trouvent dans un état critique", a indiqué le chef de l'armée somalienne Abdelkarim Yusuf Adan, lors d'une conférence de presse.

Les autorités militaires accusent le groupe al-Shabaab d'être responsable de cet attentat, mais le groupe islamiste n'a fait aucun commentaire sur cette attaque pour l'instant.

Depuis leur retrait de la capitale en août, les militants d'al-Shabaab mènent de façon régulière ce genre d'attaques contre les forces gouvernementales somaliennes et les casques bleus de l'Union africaine à Mogadiscio.

Cette semaine, plusieurs personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées ou blessées par des bombes posées sur la chaussée et des grenades à main à Mogadiscio.

Les militants d'Al-Shabaab ont annoncé un changement de tactiques en faveur d'une guerre non conventionnelle suite à leur retrait de la capitale après l'opération conjointe des forces gouvernementales somaliennes et des casques bleus de l'Union africaine à Mogadiscio.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine élabore les grandes lignes de réduction de la pauvreté dans les zones rurales pour les dix prochaines années
Nouvelles principales du 30 novembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie