Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.12.2011 10h56
Les Etats-Unis dénoncent de "graves irrégularités" dans l'élection présidentielle en RDC

Le département d'Etat américain a estimé mercredi que la récente élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) a été "gravement entachée d'irrégularités et a manqué de transparence".

Basés sur le travail d'observation de l'ambassade américaine à Kinshasa et d'autres organisations, "nous jugeons que la gestion et l'exécution technique de cette élection ont été gravement entachées d'irrégularités, ont manqué de transparence et n'ont pas été à la hauteur des gains démocratiques vus dans des élections africaines récentes", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland lors d'un point de presse.

"Cependant, il n'est pas clair si les irrégularités étaient suffisamment importantes pour changer les résultats du scrutin", a-t-elle ajouté.

La Commission électorale nationale Indépendante (CENI) congolaise a publié vendredi les résultats provisoires des élections proclamant le président sortant Joseph Kabila comme vainqueur du vote.

Mais l'opposition politique du pays a déposé lundi une plainte à la Cour suprême pour demander l'annulation des résultats des élections publiés par la CENI.

Les Etats-Unis encouragent les autorités congolaises concernées à "examiner de près ces irrégularités citées avec le plus d'ouverture et de transparence possibles", a poursuivi Mme Nuland.

"Nous pensons qu'un examen technique rapide du processus électoral par les autorités congolaises permettrait d'afficher des résultats crédibles, de montrer si les irrégularités ont été provoquées par un manque d'organisation ou par des fraudes, et de fournir des orientations pour les futures élections", a-t-elle dit avant d'ajouter que les Etats-Unis étaient prêts à fournir une aide technique.

La proclamation définitive des résultats de la présidentielle du 28 novembre par la Cour suprême de Justice doit avoir lieu le 17 décembre et la cérémonie d'investiture du nouveau président est prévue pour le 20 décembre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclatée ?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis