Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.12.2011 11h21
Entrevue entre le président mauritanien et le vice-président iranien

Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu en audience, dimanche soir à Nouakchott, le vice-président iranien pour les affaires internationales, Ali Said Lou, en visite en Mauritanie, a appris Xinhua de source officielle.

Après cette entrevue, le vice-président iranien a indiqué :"Au cours de ma rencontre avec le président de la République (mauritanienne, ndlr), nous nous sommes mis d'accord sur les sujets posés et grâce à l'aide d'Allah et à notre collaboration ensemble, ce qui a été convenu sera exécuté dans l'intérêt des deux peuples et des deux pays frères".

Selon M. Ali Said Lou, sa visite "s'inscrivait dans le cadre de la convergence des vues entre les deux pays à tous les niveaux, économique, politique, social et culturel, et aux plans des relations bilatérales, régionales et internationales".

Il a affirmé que l'Iran était prêt à renforcer ses relations avec la Mauritanie, en soulignant que "cette visite aura un rôle dans ce sens, eu égard à la délégation de haut niveau qui l'accompagne" et qui, d'après lui, "comprend différents secteurs gouvernementaux et publics".

Le vice-président iranien a ajouté : "Au cours des visites précédentes des deux chefs d'Etat, diverses conventions ont été signées. Nous sommes venus, à l'occasion de cette visite, pour suivre et exécuter ces conventions sur le terrain de la réalité".

Le responsable iranien devrait, lors de son séjour en Mauritanie, avoir des rencontres avec de hauts responsables mauritaniens pour approfondir la coopération bilatérale.

Le 25 septembre dernier, le président iranien Ahmadinejad a effectué une visite officielle de quelques heures à Nouakchott.

L'Iran et la Mauritanie entretiennent des relations suivies, notamment depuis 2008, année où le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a décidé, lors du sommet de Doha sur l'agression israélienne contre la bande de Gaza, de mettre fin à toutes les relations diplomatiques avec Israël.

Les deux pays sont liés par des conventions de coopération, notamment dans les domaines du transport et du commerce.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : lancement d'une ligne aérienne directe entre Beijing et Lhassa
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis