Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.12.2011 08h14
L'Iran réitère sa menace de bloquer le détroit d'Ormuz

Un parlementaire iranien a déclaré dimanche que l'Iran pourrait bloquer le détroit d'Ormuz au cas où le pays subit des sanctions au niveau des exportations de pétrole, rapporte l'agence de presse iranienne Mehr.

Hossein Ebrahimi, vice-président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique extérieure du Parlement, a indiqué que si l'Occident impose des sanctions à la République islamique, l'Iran allait bloquer le détroit d'Ormuz et empêcher les autres pays à exporter le pétrole via cette voie d'eau.

Parviz Sorouri, autre membre de la commission, avait déclaré la semaine dernière que l'Iran envisage de bloquer le détroit d'Ormuz, l'un des passages les plus importants pour l'exportation du pétrole et des produits pétroliers depuis les pays du golfe Persique.

"Actuellement, la région du Moyen-Orient assure 70% des besoins mondiaux en énergie, qui sont transportés via le détroit d'Ormuz. Nous allons tenir un exercice sur le blocus du détroit d'Ormuz dans un proche avenir", avait-il affirmé.

"Si le monde veut rendre la région peu sûre, nous allons rendre le monde peu sûr", a ajouté M. Sorouri.

En réaction aux remarques de Sorouri, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a déclaré que "le blocus du détroit d'Ormuz ne figure pas dans le programme de l'Iran puisque l'Iran vout maintenir la stabilité et la paix de la région, comme l'Iran l'a annoncé à plusieurs reprises".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-président chinois appelle à renforcer l'édification de l'organisation du PCC
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis