Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.12.2011 12h43
Sénégal : le président Wade investi par son parti comme candidat à la présidentielle

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a été investi vendredi, à l'unanimité, dans la ferveur et en grande pompe, comme candidat unique de son parti à l'élection présidentielle du 26 février prochain.

L'investiture s'est déroulée au cours d'un congrès à Dakar en présence de centaines de délégués de son parti, le Parti démocratique sénégalais (PDS), et des quelque 80 autres partis alliés, a constaté un correspondant de Xinhua.

Dans un discours, le président Wade a remercié ses militants et ses alliées d'avoir porté leur choix sur sa personne et a promis de poursuivre le travail entamé depuis 2000.

"Nous allons bientôt nous lancer dans la pré-campagne et la campagne, j'espère que tout se passera dans la paix", a-t-il déclaré.

Auparavant, les responsables du PDS et les partis alliés avaient tour à tour pris la parole pour glorifier les réalisations du président Wade pendant ses 11 ans au pouvoir.

L'investiture du président Wade devait se clôturer par un grand meeting de ses partisans.

Au même moment et à 3 ou 4 km du lieu de ce meeting, des partis d'opposition et organisations de la société civile regroupés au sein du Mouvement du 23 juin, organiseront un "Congrès du peuple" pour dénoncer la nouvelle candidature du président Wade, qu'ils estiment anticonstitutionnelle.

Ces deux manifestations sont d'autant redoutées par les observateurs qu'elles ont lieu au lendemain d'une attaque menée par des nervis des locaux d'une mairie de Dakar dirigée par l'opposition, qui a causé un mort et trois blessés.

La mairie de Sicap-Mermoz, 6 à 7 km du centre-ville, est gérée par un membre du Parti socialiste (PS) Barthelemy Diaz.

Ce dernier, qui a été vu sur une télévision privée en train de tirer au pistolet en direction des les assaillants, a affirmé à la presse que le parti au pouvoir a été l'instigateur de l'attaque et qu'il était en légitime défense.

Sur instructions du procureur de la République, une enquête a été ouverte par la police qui devait entendre M. Diaz.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis