Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.12.2011 13h17
Tchad : une réduction substantielle sur les prix des produits pétroliers

Par un arrêté rendu public vendredi, le gouvernement tchadien a annoncé une réduction substantielle sur les produits pétroliers de la raffinerie locale.

Selon le décret, le prix du super passe de 490 francs à 380 francs litre à la pompe, soit une diminution de 110 francs CFA le litre.

"Pour parvenir à ce prix, l'Etat a renoncé à un montant estimé à 6,5 milliards de francs CFA (environ 12,9 millions USD) correspondants à la suppression des redevances diverses", a précisé le ministre tchadien du Pétrole et de l'énergie, Dr Tabé Eugène.

Le prix du pétrole lampant a baissé à 375 francs le litre, alors qu'il vaut 411 francs le litre à la sortie de l'usine de Djarmaya, au nord de la capitale.

Seul le prix du gasoil a légèrement augmenté: 520 francs le litre contre 495 francs le litre auparavant.

Les prix du gaz sont restés inchangés: 649,66 francs le kilogramme du gaz vrac et 713,38 francs le kilo du gaz conditionné. Les prix du gaz bénéficient déjà d'une subvention d'un montant de 7 milliards de francs CFA.

En sus de la subvention directe pour le gaz, l'Etat tchadien a renoncé à des recettes (taxes, redevances, etc.), estimées à plus de 35 milliards de francs CFA.

"Les nouveaux prix des produits pétroliers à la pompe qui sont fixés par le gouvernement sont en deçà des prix pratiqués au Tchad avant la mise en service de la raffinerie et aussi en deçà des prix de la sous-région", conclut M. Tabé Eugène.

La détermination des prix des produits, à la sortie de la raffinerie, tien compte de trois facteurs essentiels: le prix de cession du brut qui est de 68 dollars US le baril; le coût de traitement qui est de 54,2 dollars US le baril et la marge de raffinage estimée à 6,5%.

Le prix à la pompe (ou à la bouteille pour le gaz) comprend le prix de raffinerie, la rémunération des divers métiers intervenants dans la distribution, les taxes et les redevances. Les prix dans les autres localités du pays sont les prix à la pompe dans la capitale, majorés des frais de transport en valeur absolue.

La raffinerie de Djarmaya, détenue à 60% par la Chine et à 40% par le Tchad, est une démonstration de la coopération sino- tchadienne à surmonter les difficultés et la vitalité de la politique du Gagnant-Gagnant prôné par les deux États.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis