Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.12.2011 10h21
L'ex-président égyptien Hosni Mubarak comparaît devant le tribunal

L'ex-président égyptien Hosni Moubarak a comparu mercredi devant le tribunal pénal de l'Académie de police du Caire, pour répondre aux accusations de corruption et de meurtres de manifestants, a rapporté la presse officielle

Hosni Moubarak, ses deux fils Alaa et Gamal, l'ancien ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six de ses collaborateurs seront à nouveau mis en procès dans les locaux de l'Académie de police, après une interruption de trois mois. Le procès avait été suspendu suite à la demande de certains avocats des familles des victimes tuées lors des manifestations, qui avaient réclamé le remplacement du premier procureur Ahmed Refaat dans le procès de Hosni Moubarak. Leur demande a cependant été récemment rejetée.

La presse officielle a rapporté mercredi que les avocats de Moubarak s'apprêtaient à accuser une tiece partie, qui aurait ouvert le feu sur les manifestants durant les troubles.

L'épouse de Moubarak, Suzanne Thabet, et les épouses de ses deux fils, ont visité mardi Alaa et Gamal, détenus dans la prison de Tora dans le sud du Caire.

Moubarak et ses deux fils ont comparu devant le tribunal à plusieurs reprises depuis le début de leur procès le 3 août. Ils sont accusés de corruption et d'avoir ordonné le meurtre de plusieurs manifestants, mais ils ont rejeté ces accusations. Le chef du Conseil suprême des Forces armées au pouvoir, Hussein Tantawi, et l'ancien vice-président Omar Suleiman, ont témoigné lors des sessions précédentes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis